Stage initiation spéléologie dans le Lot – 2008

Cliquez ici pour lire le compte-rendu du stage et voir les photos

INITIATION ET PERFECTIONNEMENT A LA SPÉLÉOLOGIE ALPINE (MODULE 2)

La Fédération Française de Spéléologie (Commission de Plongée Souterraine FFS du Poitou Charentes) organise à l’intention des plongeurs fédérés à la FFESSM, un stage de découverte et de perfectionnement à la spéléologie. Nous insisterons sur le monde souterrain et approcherons la karstologie. Des spéléos (et spéléos plongeurs) vous guideront sous terre… Ils vous feront découvrir les principaux modes de progression (en particulier les techniques alpines). …Et si vous vous découvrez une nouvelle passion, vous pourrez rejoindre les bi-fédérés (FFS & FFESSM).

Vous pourrez partager votre passion au sein des nombreux clubs de spéléologie. Ce stage de deux jours est organisé dans les cavités du Lot. Vous pouvez dès à présent vous inscrire auprès de Gilles Jolit (voir adresse sur coupon réponse). Hébergement en gîte à Caniac du Causse dans le Lot (du vendredi 19 sept 18 h au samedi 20 – début du stage 8h30 samedi – fin du stage 16 h dimanche). Le montant de ce stage est de 105 €. Sont pris en compte les frais d’hébergement, de subsistance (sauf pique nique midi), de prêt de matériel spéléo, d’encadrement et d’assurance. Cette initiation sera assurée conformément aux recommandations FFS. L’équipement à prévoir est limité (bottes, vêtements usagés, votre combinaison néoprène 5 mm maxi + surcombinaison genre bleu de travail). Le nombre de participant est limité à 12 stagiaires

COMPTE-RENDU DU STAGE

LE PROGRAMME : Vendredi soir : Les premiers arrivants prennent possession du gîte le vendredi soir (Michel, Joël et Catherine, JeanPierre, Bernard). Gilles, Dominique et Jonathan arrivent dans la nuit, après la réunion du comité régional à Melle.

Samedi matin : Arrivée du reste des participants et après le café d’accueil, c’est parti pour la distribution du matériel prêté par le SC Saintes. Joël et JP collent des étiquettes sur les casques, Catherine photographie, Dominique explique, Jonathan équipe l’arbre de la cour et Gillou giloute*

*Gilouter est un art difficile qui consiste à accomplir des tâches non définies et pourtant indispensables pour que tout se passe bien et que chacun se sente à l’aise.

Simulation de descente sur corde dans le chemin, et enfin, clou de la matinée autant qu’exercice apéritif : la grimpée dans l’arbre, suivie de la descente avant de recommencer sur l’autre atelier.

Samedi après-midi : Cuzoul de Sénaillac Après le repas froid, il est temps d’en découdre avec une vraie grotte !

Tout le monde s’achemine vers le Cuzoul de Sénaillac puis, les premières appréhensions passées, se lance dans le vide. Premier fractio, second, et direct jusqu’au bas du puits. Les plus courageux (ou les plus minces) visitent la petite salle derrière l’étroiture puis c’est le début des remontées. Certains se paient le luxe de redescendre pour mieux remonter sur l’autre corde afin d’avoir testé différents fractionnements.

Samedi soir : Repas de gala concocté par Gillou (melon, cassoulet, fromages de chèvre et pastis aux pommes). Comme d’hab chacun a apporté ses spécialités et les fait partager. Néanmoins, malgré la bonne volonté de Jonathan, il restera du cassoulet…

L’Igue Noire est au programme. Là ça devient sérieux, de la « vraie » spéléo avec marche d’approche. Deux voies parallèles sont aménagées par les Dorez père et fils. Trois fractios aux petits oignons, le dernier les pieds dans le vide avec un bon 30 mètres bien loin de la paroi.

Michel passe les 3 fractios mais fait un blocage pour la suite. Passage descendeur – bloqueurs sous la surveillance active de Jonathan (qui a bien fait de reprendre du cassoulet) puis remontée assistée à la surface.

Pour ceux qui continuent, la suite est une remontée depuis la base du puits vers un petit réseau parallèle.

Tous les stagiaires (sauf Michel) iront au bas du réseau parallèle ce qui représente un bon contact avec les techniques alpines enchaînant du gros volume avec une descente plus intime. Ils sont tous ravis et la FFS engrange 4 licences supplémentaires (pour l’instant…).

Dimanche soir : On nettoie, on trie on range et on fait le ménage puis la plupart repartent chez eux sauf … ceux qui restent : Gillou, Michel, Joël, Catherine et Stef qui se sont prévu 2 jours de plongées pour amortir le déplacement.

Merci à Gillou pour son organisation, à Dominique, Jonathan et Pascal pour leurs conseils, au SC Saintes pour le prêt du matériel et à tous pour la bonne ambiance qui nous fait dire qu’on risque fort de remettre ça l’an prochain.

Par J-P Stef