Week-end spéléo dans le Lot – Mars 2023 – Viazac – Sénaillac – Saint Sol

Mai 22, 2023 | Sorties | 0 commentaires

Date : Du vendredi 10 au lundi 13 mars 2023

Spéléos Participants : Michel MORIN, Gilles JOLIT, Sébastien COUTURON, Fabrice MAILLET, Romain GAILLARD, Dominique RAYET, Line GACHIGNARD.

Vendredi 10 mars :

9h 30, départ d’Aiffres, Gilles, Michel et Line dans la voiture de Gilles, matériel et nourriture chargés dans voiture et remorque. Nous réceptionnons notre chalet, au milieu d’un magnifique bois de chênes verts, très agréable. Romain et Fabrice nous rejoignent un peu plus tard.

Problème des ronfleurs et de leur répartition.

Finalement, Romain et Fabrice, non-ronfleurs, s’installeront dans la salle à manger.
Dévorons le déjeuner pique-nique/charcuterie dans le gîte, avant de nous rendre sur le
site de Viazac.

Romain et Fabrice partent en premier pour équiper.

Surprise! Toute la grotte est déjà équipée (sauf le puits de départ par sécurité). Gain de temps considérable!

igue de viazac puits d'entrée

Descente : Je me laisse glisser dans ce grand puits, doucement, pour m’imprégner de la magie des immenses concrétions. Les souvenirs des expés avec Jean-Luc (Siriex) remontent 1989…1992…. Fin du grand puits. Je m’arrête là pour aujourd’hui. 

Fabrice igue de viazac

Romain et Fabrice poussent jusqu’à la vire puis remontent. Je ferme la marche.

la vire igue viazac

19h au gîte.
L’apéro se prolonge avec commentaires sur cette première incursion. Le couscous a un réel succès.
Les commentaires continuent en soirée devant une bière …. remarques sur l’équipement en place, très bien fait, … et pas de cordes à laver! Bref, des bonnes nouvelles.
Demain, on y retourne « jusqu’en bas »!!

Samedi 11 mars :

Météo agitée une grande partie de la nuit, tempête, vent violent, pluie en rafales.
7 h 30, Les non-ronfleurs, qui occupent l’espace repas, bougent… Le petit déjeuner s’installe et les préparatifs s’organisent.…

Arrivée de Séb.

10h 30, nous partons enfin. Pluie fine et continue.

Nous nous équipons les uns après les autres; pas la peine d’attendre son tour sous la pluie!
Descente par équipes de 2 : Fabrice / Michel, Romain / Sébastien, puis Gilles / Line.

Ce grand puits sert d’entonnoir à la pluie qui se déverse sur nous en cascades. Les concrétions sont superbes, très brillantes grâce à l’eau qui n’arrête pas de tomber.

concrétions galerie martel igue viazac

Cependant, pas question de s’attarder! Trempés de la tête aux pieds en bas du grand puits. Pas un endroit où il ne peut pas!

La progression continue par la main courante et une série de fractios déjà tous installés.
Vire équipée en fixe avec fils clairs et corde. Génial!! Situé plus haut que l’ancien passage, celui-ci est beaucoup plus facile et confortable.

Très vite nous arrivons à la galerie de l’écho.

draperies puits de l'echo igue viazac

Je m’apprête à attraper la corde pour continuer la descente, quand nous entendons les autres qui remontent.

Déconfis, ils nous racontent que l’eau monte à vue d’œil dans le lac du fond et qu’ils ont préféré rebrousser chemin.

Michel igue de viazac

Parfaitement trempés, nous remontons sans perdre de temps.
Retour en surface où il pleut encore et encore. Vent glacé.
Déséquipement, rhabillage et vite fait à l’abri dans les voitures, direction le gîte.

Gros feu de bois dans le poêle. Les vêtements essaient de sécher un peu partout.
15h. Désormais 6 autour de la table et déjeuner-couscous pour tout le monde! Discussions, commentaires et rigolades s’enchaînent.

17h, « les plus jeunes »… veulent aller au
Cuzoul de Sénaillac,
pour voir les gours se remplir d’eau.

Malheureusement pour eux, il faudra attendre encore un peu pour que le phénomène se produise…

puits d'entrée cuzoul de sénaillac

Michel salle des gours cuzoul senaillac

Ensuite, arrivée de Dominique, qui a renoncé à plonger dans Le Ressel, en crue (de même que tous les trous du Lot).
Douche et apéro.
La raclette se met en place. Nous dévorons tout ce qui se présente.
Grosse ambiance très conviviale et chaleureuse.

Dimanche 12 mars :

8 h. Petit déj, matériel dûment rangé en vrac dans les véhicules, nous partons pour
l’Igue St Sol, trou hors crues.
Une demi-heure de route, 20’ de marche d’approche à travers une belle forêt de petits chênes verts recouverts de mousse.
Romain équipe.
Entrée de grotte forcément très mouillée avec une boue bien collante, mais, bonne nouvelle, il ne pleut plus. Météo agréable.
Main courante et sol glissant, Romain sécurise le passage pour arriver au puits de descente par une série de 3 petits fractios.

fabrice concrétions igue saint sol

65 m de puits plein gaz, une merveille! J’ai bien failli me faire avoir par le dernier fractio, emportée par l’ambiance du puits…J’allais m’asseoir sur la boucle!!
Progression horizontale ensuite. Colonnes, draperies, cascades pétrifiées, concrétions très blanches, magnifiques dans la lumière de nos phares.

petite salle concrétions igue saint sol

Quelques passages délicats dans des chaos avec un sol très glissant.
Nous nous retrouvons tous, autour de la table du « restaurant » près du « vélodrôme ». Séries de photos et vidéos.

Line igue saint sol

course de vélos igue saint sol

Puis nous filons jusqu’au « musée », qui ne ressemble plus du tout à ce qu’il était, lors de ma première visite en 1990!

Déception! Toutes les anciennes sculptures en glaise, très évocatrices, ont été détruites et remplacées par de petites et pâles sculptures puritaines!

pink floyd igue saint sol

chateau fort igue saint sol

Longue remontée. Michel sur mes talons, me harcèle pour savoir où j’en suis dans le puits, si bien que je m’emmêle dans les cordes et passe bien plus de temps que nécessaire aux passages de fractios!
16 h, pique-nique / déjeuner sur le parking et discutions animées.
Fabrice, Michel et Romain terminent le déséquipement, nous rejoignent pour manger un morceau puis reprennent la route de leur domicile.

Retour au gîte avec quelques courbatures d’épaules et autres articulations…
Douche, apéro, dîner sans grand appétit, fatigue et au lit très vite.

gilou dans le gite

Lundi 13 mars :

Petit déj copieux et ménage dans le gîte après avoir rassemblé et rangé notre matériel dans la remorque ou la voiture.

Chacun s’est activé à l’aspi, Gilles en haut, Michel en bas, si bien que nous sommes prêts à partir vers 10h.
Décidons d’aller laver les cordes à Font Del Truffe. Soleil magnifique, chaud, très agréable.
Garons le véhicule à Saint-Sauveur, puis balade à pied jusqu’à Cabouy, en crue, inhabituel et impressionnant !

Passons par Poumessens. Gilles nous guide jusqu’en haut de la falaise.
Super petite rando d’1h 30 sur fond de paysages en crues.

A Font Del Truffe, l’eau passe par-dessus le radier, ce qui nous permet de laver cordes et matériel perso directement sur le ciment. Pratique!

Michel, bottes aux pieds frotte le matos, Gilles, au bord, trie et love les cordes + les mousquetons que nous recomptons par séries de 10.

lavage matériel spit club dans le lot mars 2023

Déj/pique-nique au bord de l’eau, au grand soleil. Les plaisanteries vont bon train en reconditionnant remorque et coffre.

La pluie arrive, il est temps de reprendre la route vers Niort.

Pour le groupe, Line ( et Romain…)

Igue de viazac cuzoul de sÉnaillac Igue st-sol

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces autres actualités pourraient aussi vous intéresser

Sortie LOT 2 – 2008

8 au 11 Novembre par Dom. Jourdain Gîte : Chez...

Sortie spéléo dans le Lot – Avril 2018

Dates : 14.15.16 Avril 2018 Participants :...

Carrière de Cinq Coux

Cinq Coux : ancienne carrière de pierre devenue...

Désobstruction du gouffre de La Bonvent à Vanzay du 19 décembre

Cliquez-ici pour lire le compte-rendu et voir...

Plongée souterraine aux sources de La Touvre

SOURCES DE LA TOUVRE - CAMPAGNE 2008 REPERAGES...